Qu’est-ce que l’Ostéopathie?

 

L'ostéopathie est un domaine de la médecine clinique qui comprends la préstation de soins médicaux aux stades de la prévention, du diagnostic, du traitement et de la réhabilitation aux patients présentant des dysfonctions somatiques*. Elle est basé sur l'unité anatomo- fonctionnelle du corps, et elle utilise les méthodes manuelles pour récupérer les capacités naturelles du corps à l’autocorrection.

*La dysfonction somatique est un changement réversible de l'état structurel et fonctionnel des tissus du corps humain, qui se manifeste par une altération de la mobilité, de la microcirculation, du développement et de la transmission des rythmes endogènes ainsi qu de la régulation nerveuse.

La composante biomécanique de la dysfunction somatique est une lésion fonctionnelle, qui se manifeste par les troubles de la flexibilité et de l’équilibre des tissus du corps humain; la composante rythmogène de la dysfunction somatique est une lésion fonctionnelle qui se manifeste par les troubles de la production et de la transmission des rythmes endogènes; la composante neurale de la dysfunction somatique est une lésion fonctionnelle qui se manifeste par les troubles de la régulation neurale.

Les dysfunctions somatiques peuvent se manifester dans le corps globalement, régionalement et localement. Et de cette façon on peut évaluer le patient selon les troubles biomécaniques, rythmogènes et neurales. Suite aux troubles de l'adaptation (en cas de désadaptation) une dysfunction somatique peut provoquer des manifestations cliniques, qui se localisent ailleurs.

Ee cas de nécessité, l'ostéopathe utilise les données des examens instrumentaux. Le but de l'ostéopathie consiste à éliminer la cause de la maladie et à activer les défenses de l'organisme. 

L'ostéopathie doit aider le corps à «se comprendre» et à trouver des ressources internes pour normaliser ses activités. L'ostéopathie n'utilise ni scalpel ni médicaments, ses méthodes sont absolument inoffensives et indolores, et l'efficacité du traitement ostéopathique est souvent plusieurs fois supérieure à celle de la médecine conventionnelle. Souvent, après les premières séances de traitement, une maladie qui a été combattue sans succès pendant des années, voire des décennies, commence à disparaître.

 

L’ostéopathie c’est une philosophie, une science et un art à la fois

 

C’est une philosophie – parce qu’elle s’intéresse à l’être humain dans sa globalité. Elle ne se concentre pas sur un symptôme, une lesion ou une maladie en tant qu’un indicateur d’une perturbation fonctionnelle.

Elle prète attention avant tout aux souffrances et au déséquilibre de l’individu. L’ostéopathie sait que la cause est très souvent éloignée du symptôme. L’ostéopathie considère l’être humain comme le résultat de l’union du corps et de l’esprit.

 

C’est une science parce que le raisonnement ostéopathique est basé sur l’anatomie, la biomécanique et la physiologie.

L’ostéopathe est un «mécanicien» du corps humain. Il doit surveiller le fonctionnement normal du corps pour apercevoir et prévenir à temps les désordres, les dysfonctions, les maladies.

 

C’est un art parce que c’est un produit de l’activité d’une main créatrice.

Un entrainement lent et minutieux de la main en contact avec le corps, son anatomie et physiologie c’est une voie de l’acquisition de l’art du toucher thérapeutique.

Les mains d’un ostéopathe sont capables de sentir, voir, réfléchir et trouver une dysfonction dans les tissus ou les fascias, dans une articulation ou un organe qui a perdu sa mobilité. Pour les ostéopathes, la sensation manuelle des rythmes naissants dans les fonds du corps est un indicateur essentiel de la compréhension de la santé et d’une maladie.